Accompagnatrice, « votre vernis s’il vous plait »

 

conseils beauté SNCF

Hooooo, le beau Communication Fail, juste avant les fêtes. C’est tellement gros que ça se passe de commentaire…

Bon allez, un petit pour la route quand même. Voilà que la SNCF (chemin de fer français) « propose » (enfin quand un employeur « propose » on peut dire « impose ») des règles de bonne hygiène et de bonne présentation pour les travailleuses. J’avoue que des règles de « savoir se présenter » pour les femmes, édictées de manière aussi franco, je n’en avais pas vues depuis le « savoir-vivre », édition 1962, que j’avais lu avec beaucoup d’intérrogations dans le grenier de ma grand-mère quand j’avais 11 ans.

D’abors, ça fait peur en tant qui militante de lutte de classe parce qu’on sent une décomplexification de la part des employeurs qui sont en train d’élargir leur gamme d’exigences vis à vis des travailleurs et des travailleuses, glissant à nouveau dans un domaine « privé » qu’ils semblaient avoir été obligés de quitter il y a des années. On pensait révolu le temps où le patron avait à dire sur la façon dont on vivait, s’habillait, se présentait, tant que le travail était bien fait.

Ensuite, ça fait peur en tant que militante féministe parce que les règles édictées renforcent bien évidemment une image de la femme qui travaille dont 50% de la valeur sera évaluée dans la présentation et le respect des critères patriarcaux.

Bref, la dégradation du rail se fait à tous les niveaux; accessibilité, devoir de service au public, conditions de travails et respect des genres.

Publicités

2 réflexions sur “Accompagnatrice, « votre vernis s’il vous plait »

  1. Je n’arrive tout simplement pas à croire que cela ait pu être publié par la SNCF… Sur quel support cela a-t-il été publié ? Est-ce que la SNCF édite un journal ? On dirait tellement un magazine féminin que je n’en reviens pas.

    J'aime

    • oui oui, c’était un vrai document interne qui a circuler dans le personnel ; c’est assez hallucinant. On rencontre souvent des remarques et des sous-entendus qui essaient de forcer les femmes a « respecter » les codes vestimentaires… mais là, ils l’ont vraiment imprimé. Enfin, quand je vois le type de pub que fait le rail belge (la SNCB) ; c’est souvent du même niveau (l’année dernière ils ont fait une campagne : « abonnez vous au train, et vous pourrez avoir une copine plus dépensière »…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :